vignettestages250accueil vignette 2021assurancesvignettelecercle

Contactez nous par téléphone au 06 20 85 62 98

ou par courriel à info@mon-automobile-club.org

facebook-logo-png-50

Stages de récupération de points

Choisissez votre département pour voir les dates disponibles :
DEPARTEMENT DU BAS-RHIN  - 67
DEPARTEMENT DU HAUT-RHIN - 68

TERRITOIRE DE BELFORT - 90

 

Tous les sujets brûlants menaçant votre mobilité sont sur :

autofil40m

Prix des carburants : Mon Automobile Club soutient la pétition lancée par l’association « 40 millions d’automobilistes » sur ces produits de première nécessité.

Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

40M

Signez la pétition ! « Carburants : baisse des taxes pour une baisse des prix »

La hausse brutale des prix des carburants à l’automne 2018 avait donné naissance au mouvement des Gilets jaunes et fait descendre dans la rue, chaque semaine pendant des mois, des dizaines de milliers de Français excédés par la perte de pouvoir d’achat. 3 ans après, le scenario se rejoue : la fin de la pandémie et la reprise économique mondiale ont sonné la reprise de la « vie normale », mais aussi celle des cours du pétrole.

Avec un prix du baril dépassant désormais allégrement les 80 $, les tarifs des carburants montent mécaniquement à la pompe. Mais la politique fiscale française qui pèse sur ces produits dont les automobilistes ne peuvent se passer renchérit encore leur coût pour les consommateurs : pour un litre de gazole affiché en moyenne à 1,52 €, ce ne sont pas moins de 0,84 € qui reviennent directement à l’État, sous forme de diverses taxes (TICPE, CCE et TVA à 20 %). Pour un litre d’essence à 1,63 €, c’est 0,95 €.

Comments ()

Lire la suite...

 

Prix des carburants : « 40 Millions d’Automobilistes » et Mon Automobile Club scandalisés par l’inaction et le mépris de l’Elysée envers les difficultés des français à payer leur essence

40MInterrogée ce matin sur la radio France Info, l’association « 40 millions d’automobilistes » s’est indignée des propos tenus un peu plus tôt dans la journée par un des proches conseillers d’Emmanuel MACRON au sujet de la hausse actuelle des prix des carburants. Celui-ci soutenait qu’il ne fallait prendre aucune mesure de nature à rendre moins onéreux les carburants routiers, car « cela favoriserait ceux qui vont à la plage en SUV ».

Aujourd’hui, jeudi 14 octobre 2021, « 40 millions d’automobilistes » dénonce la réaction d’un exécutif totalement hors sol et une politique économique en déconnexion totale avec les besoins et les attentes des Français. L’association appelle d’urgence le Président de la République à retrouver la raison et à décréter au plus vite une baisse de la fiscalité sur les essences et le gazole pour soutenir le pouvoir rouler et la mobilité des automobilistes.

Comments ()

Lire la suite...

 

Présidentielle 2022 : la candidate Anne Hidalgo se dit favorable à une baisse généralisée de la limitation de vitesse sur les autoroutes.

110Aujourd’hui, mardi 21 septembre 2021, la candidate à l’élection présidentielle Anne HIDALGO, invitée dans la matinale de Jean-Jacques BOURDIN sur BFM TV, s’est dit « favorable à titre personnel » à un abaissement de la vitesse maximale autorisée sur les autoroutes si elle était élue à la tête de l’État français en mai prochain.

Une déclaration semblable mot pour mot à celle prononcée par l’ancien Premier ministre Édouard PHILIPPE en décembre 2017, à peine un mois avant que celui-ci n’annonce officiellement la baisse généralisée de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires.

Comments ()

Lire la suite...

 

Fin des voitures thermiques en 2035

40Mfin des voitures thermiques en 2035 : « 40 millions d’automobilistes » et MON AUTOMOBILE CLUB dénonceNT une décision hâtive et irresponsable aux conséquences lourdes pour l’économie et les ménages européens.

Hier, la Commission européenne a présenté son Green Deal pour réduire de - 55 % les émissions de CO2 de l’Union européenne d’ici 2030 (par rapport à 1990). Ce « plan vert » est composé d’un ensemble de textes législatifs (12 directives et règlements) balayant tous les secteurs économiques. Le domaine des transports est donc évidemment concerné au premier chef, et particulièrement l’automobile, qui se voit imposer une réduction des émissions moyennes de CO2 des voitures neuves de - 55 % à partir de 2030 et de - 100 % à partir de 2035, par rapport aux niveaux de 2021. Si ce plan était adopté dans les termes proposés, la fin des voitures thermiques (à motorisation essence, diesel, mais aussi hybride et hybride rechargeable) serait actée de façon anticipée pour 2035 (au lieu de 2040).Comments ()

Lire la suite...

 

Page 1 sur 32

Aller au haut

Newsletter

Recevez toutes les infos sur Mon Automobile Club
Termes et Conditions
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière